Vous êtes ici : Accueil > Le collectif K. I. L. T. > comptes rendus > Bilan forum transports du dimanche 26 février 2011 Kernevodenn en (...)
Par : annie
Publié : 10 mars 2011

Bilan forum transports du dimanche 26 février 2011 Kernevodenn en transition

Suite de la soirée transport organisée à l’Hopital Camfrout le 14février.

6 personnes : Paul Rocuet, Pascal x, Ilan x, Anne Royan, Jean luc Brunet, Annie Chapelle

Décisions : 1) Enquête dans les différentes communes sur les transports Cf, message passé dans le bulletin de l’Hopital Camfrout (ci sessous), on pourrait avoir la même démarche sur les autres communes du Kernevodenn et Plougastel. Le message pourrait aussi etre plus ciblé avec un questionnaire. Qui s’en charge ? Plougastel : Anne Royan Logonna : Daoulas : Irvillac : St Urbain : Hanvec : Dirinon : Loperhet :

2) Velorution Organiser un dimanche pour aller au marché de Daoulas une vélorution avec un point de ralliement, des vélos et pour ceux qui ne peuvent aller en vélo, du co-voiturage. Animation au marché pour parler de Kernevodenn en transition. Il pourrait y avoir plusieurs trajets au départ de chaque commune. Ilan a une expérience sur Lannilis de vélorution, on peut la contacter. On pourrait aussi demander aux Mairies de participer en mettant leur minibus a disposition pour le marché.

3) Mise en place dans chaque commune d’aires de co-voiturage/Stop A l’échelle de la commune pour organiser du co-voiturage avec un/des points précis et des localisations fléchées. Inscription à la Mairie sur un panneau d’affichage, par internet… Plutôt voir avec la Mairie pour une aide d’organisation. Le problème de la sécurité a été soulevé (du style qui prend qui en voiture).

Ci dessous, texte écrit dans l’Echo du Camfrout en mars

« Les déplacements sur l’Hôpital Camfrout et sur le Pays de Daoulas, y a pas de problèmes ?

Et vous qu’en pensez vous ?

Le 15 février à l’Hôpital Camfrout nous avons eu des témoignages concrets de ce qui est imaginable de réaliser à l’échelle d’une communauté de communes pour le déplacement collectif. Il existe le train TER qui va voir sa fréquence doublée entre Brest et Quimper (12 trains par jour) mais quelle est la priorité, un Brest – Quimper pour moins d’une d’heure ou quelques arrêts comme celui de Daoulas-Irvillac pour un transport local sur les communes où l’on travaille (Brest, Landerneau ou Quimper) ? Il existe aussi ailleurs ce que l’on appelle le Transport à la demande (TAD), c’est-à-dire des lignes définies (minibus ou véhicules de taxis au prix du ticket de bus) avec des arrêts définis et des horaires mais qui ne fonctionnent que si on réserve à l’avance le trajet (environ 45 min à l’avance). C’est un mode adapté à des zones de population peu denses et qui ne justifient pas le passage d’une ligne régulière. Le TAD permet les liaisons intercommunales et de rabattre les personnes sur les arrêts des lignes de bus express direction les grosses agglomérations. C’est le cas de l’agglomération de Saint Brieuc qui est pionnière dans ce domaine. L’élu responsable des transports nous a présenté le TAD de Saint Brieuc qui existe depuis 1991 et fonctionne avec les compagnies de taxis. Il permet un service à la demi-heure sur l’ensemble du réseau. Il couvre une couronne de 15 km du centre et relie chaque TAD à une des 4 lignes principales qui roule toutes les 12 min. En dehors des transports collectifs, il y a aussi le co-voiturage mais peut on imaginer une organisation au niveau de la commune et des aires appropriées pour le stationnement ? Enfin, par choix ou quand on est peu organisé, il y a le stop mais concerne-t-il une seule partie de la population ou peut on le populariser, en organisant par exemple des points arrêts stop ? Et puis il y a toujours ceux qui aiment prendre un peu plus le temps, ceux qui ne conduisent pas mais qui sont valides et pour qui le vélo à l’échelle de 5 km n’effraie pas, mais où sont les pistes cyclables ? La commune de l’Hôpital Camfrout est concernée par ces questions de transport, la municipalité est en train de mettre en place sur la commune des voies de déplacement doux pour les piétons et les enfants à vélo. Le collectif « Kernevodenn en transition » en accord avec la Mairie, propose d’aller plus loin et de recueillir vos avis, vos questionnements, vos propositions pour tout ce qui concerne le transport sur la commune, vers Daoulas au–delà au niveau du canton et jusqu’aux grandes agglomérations, pôle d’emploi et de vie scolaire et étudiante. Comment peut-on faire pour se déplacer quand on ne conduit pas, quand on n’a pas de voiture, quand on ne veut pas utiliser seul sa voiture, quand cela coute trop cher. Vous pouvez envoyer toutes vos remarques par courriel à transports@kernevodenn-en-transition@infini.fr et à la Mairie de l’Hôpital Camfrout, ou par courrier. Cette démarche sera aussi proposée dans les communes avoisinantes. »