Vous êtes ici : Accueil > Le collectif K. I. L. T. > Bilan - Conférence/atelier : La convergence des rustres
Par : gilles
Publié : 16 janvier 2012

Bilan - Conférence/atelier : La convergence des rustres

A Daoulas : la conférence "Rurals" ou la convergence des rustres- d’Hérvé Chaplais

La soirée a débuté par un apéro dinatoire avec des produits locaux : cidre Goarimic le Faou, pain du Guerniec Daoulas - fromage fines herbes de Lescoat l’Hôpital Camfrout, et bien sur les préparations d’ Anne marie G.

70 personnes se sont déplacées pour savourer le style de la SCOP "Le Pavé" qui élabore des spectacles collectivement - avec impertinence et précision.

Le titre un brin provocateur annonce la couleur - on n’est pas vraiment ménagé pendant la durée du spectacle- C’est un aller/retour entre la vision discriminatoire que porte les mieux lotis des urbains sur le ’’rural’’ (provenant de rustre) et l’image que subit et accepte le "rural". C’est aussi ce "Rurals" au pluriel pour montrer que le mot n’est pas ressenti de la même façon par tous - milieux de vie pour certains - espace de loisirs pour les autres. C’est un rappel à l’ordre en direction des "populations rurales défavorisées" pour rappeler la richesse culturelle et la force (masse) qu’elles devraient représenter dans la société. Proposer un contrat urbain/rural ? C’est aussi un aller/retour entre anecdotes vécues par le conférencier en pays gallo et l’analyse qu’en font les "sociologues". Les chiffres, aussi, rappellent à l’ordre : alors que les 53,9% des français proviennent des classes populaires (ouvriers et employés), classes défavorisées économiquement et politiquement sur l’échiquier national : 1 quart n’est pas inscrit et sur les 3/4 restant, un tiers s’abstient. Le premier vote ouvrier est l’abstention et .... presque aucun de ne sont présents ou représentés à l’assemblée nationale...

La convergence que propose le conférencier est "un rassemblement, une prise de conscience" de ceux qui sont défavorisés - pour faire masse et proposer un changement.... démocratique, social, économique et écologique.

Un atelier suite s’est déroulé à Plougastel-Daoulas le lendemain avec 22 personnes ;

Objectif : faire émerger une stratégie "démarches - pistes collectives" en balayant les enjeux sur le territoire -

L’atelier se déroule en trois phases :

Écoute collective pour un échange sur les particularités individuelles par rapport au "rural" ou à la condition sociale.

Interview mutuelle de 4min chacun par groupe de 3 personnes - sur la relation entre "ce que j’apporte au territoire et ce que le territoire m’apporte.

Puis un Inventaire des enjeux pour le territoire

Puis des pistes sur 4 thèmes (trouvés dans les enjeux) : Dimension Agri Mode de vie Outils et réseaux Transversalité

Et bientôt, lancer des ateliers mensuels ... ?

On commence le 6 février pour la prochaine "Réu coordi Kilt" ?

à suivre !...