Vous êtes ici : Accueil > AGENDA > « Démocratie : la solidarité ou le chaos » - Samedi 4 février 2012- (...)
Par : gilles
Publié : 25 janvier 2012

« Démocratie : la solidarité ou le chaos » - Samedi 4 février 2012- Sifiac

Article de l’institut de Silfiac :

Nous vivons une crise à nulle autre pareille, économique, écologique, sociale, culturelle… qui menace les fondements-même de la démocratie. Car face à la loi du marché-roi et à la complicité du pouvoir libéral, la désillusion grandit. Le chômage, les inégalités, la misère sociale et intellectuelle et les catastrophes écologiques engendrés par le système en place nourrissent ce fatalisme et le populisme prospère alors avec son lot de boucs-émissaires, de régressions imposées, et cette idée sournoise que nos démocraties sont dépassées.

Aujourd’hui tout est donc à inventer pour contrer cette résignation : les alternatives politiques et économiques, les contrepouvoirs, les formes de résistances et les nécessaires transformations de nos modes de vie collectif et individuel, vers plus de sobriété sans doute, mais surtout plus d’égalité. Quelle que soit notre place dans la société, c’est ensemble que nous trouverons les réponses, dans un élan humaniste, créatif et solidaire et une mobilisation citoyenne.

L’Institut de Silfiac/Skol-Uhel Silieg veut contribuer à cette réflexion en proposant une journée sur le thème : « Démocratie : la solidarité ou le chaos ! ». Après le triste constat du délitement de notre système démocratique, nos échanges porteront sur l’avenir, avec des défricheurs solidaires et des semeurs d’optimisme. Car c’est dans cet état d’esprit que nous souhaitons entamer cette année 2012, avec vous et tous ceux qui nous rejoindrons.

9h15 : accueil

9h45 : introduction par Serge Moëlo, membre fondateur de l’Institut de Silfiac/Skol-Uhel Silieg

10h00-13h00 : la démocratie confisquée (table-ronde puis échange avec les participants)

Avec Hervé Kempf : les pays occidentaux glissent de la démocratie vers l’oligarchie. Journaliste, chroniqueur au Monde, spécialiste des questions écologiques. Il a publié en 2011 « L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie » aux éditions du Seuil.

Roger Lenglet, Qui sont les think tanks qui construisent le consensus néolibéral et pensent à la place des politiques ? Philosophe et journaliste, il vient de publier avec Olivier Vilain : « un pouvoir sous influence – quand les think tanks confisquent la démocratie » chez Armand-Colin.

Christine Bertho, du collectif GASPARE (Garantir l’Avenir Solidaire Par l’Autonomie Régionale Énergétique) qui demande un réel débat public démocratique dans le cadre de la politique énergétique en Bretagne.

Claudine Lemasson, militante FSU, déléguée syndicale à Pôle Emploi, membre du CESER de Bretagne, qui pose la question : Quelle place pour les travailleuses et travailleurs dans le débat démocratique ?

13h00-14h30 repas bio sur place

14h30- 17h00 Pour plus de démocratie : la solidarité (table-ronde puis échange avec les participants)

Avec Julien Couturier, responsable régional de la NEF « Nouvelle Economie Fraternelle », coopérative de finances solidaires, engagée dans la gestion responsable et transparente de l’épargne citoyenne en France. Elle est devenue un partenaire financier de référence pour les porteurs de projets responsables et innovants dont la valeur sociale et environnementale est prépondérante.

Patrick Saultier, administrateur d’Enercoop-Bretagne, gérant de la société d’exploitation du parc éolien citoyen et conseiller municipal de Plélan-le-Grand. Enercoop, Société Coopérative d’Intérêt Collectif, seul fournisseur d’électricité 100% renouvelable permet à des associations, des collectivités, professionnels et des particuliers de s’associer pour participer à la reprise en main des services au public qui font l’objet d’une privatisation progressive.

Jean-Henri Vandael représentant du Pacte Civique, collectif d’associations et de citoyens qui lance un appel » à réinventer notre démocratie et à construire un futur désirable pour tous« , une approche nouvelle du changement, une démarche basée sur l’engagement et la coopération.

17h00 : conclusion avec Hervé Kempf

et Jean-Claude Pierre, président de l’Institut de Silfiac/ Skol-Uhel Silieg

17h30 : pot de fin de journée

inscriptions