Vous êtes ici : Accueil > Le collectif K. I. L. T. > comptes rendus > Bilan Akiltour 2012
Publié : 29 novembre 2012

Bilan Akiltour 2012

AKILTOUR 2012

Description de l’animation : Randos à pied et à vélo à la rencontre des initiatives locales de transition Thème lié à la transition : alimentation locale et saine, jardin partagé, rencontres avec les élus, sensibilisation Date : du 28 au 31 août 2012 Lieu : Plougastel, Loperhet, Saint-Urbain, Daoulas

Déroulé : Des itinéraires avec différents moyens de transport ont été prévus. Chaque groupe visite des lieux en transition dont voici la liste exhaustive :

Producteurs locaux : Sillon Sème - plants & semis, Terra Noah - maraîchage, Ferme de Kervilavel - porc et veaux, GAEC du Squiffiec - fromage de chèvre, Pain du Squiffiec, Loïc Carret - moutons, ferme du Méot - maraîchage Élus : Jardin partagé de Loperhet et projet de voie verte de Goasven Associations & collectifs : Ecocum - Habitat groupé, Café Jardin à Saint-Urbain - jardinage, l’Art et Création - artisanat Animations : Cabanes végétales de Jenni, Espèce de chorale, fanfare la Bande d’Affreux + Darry Cowl, cueillette sauvage d’Anne-Marie, projection de film en plein air à l’Art-et-Création, visite du jardin de plantes médicinales de l’abbaye de Daoulas

Veillées et animations festives en soirée. Les repas sont pris et cuisinés en commun, avec la nourriture achetée directement aux producteurs.

Objectifs :
- Faire une synthèse de l’année écoulée et relancer la dynamique du collectif.
- Identifier les lieux en transition et entrer officiellement en collaboration avec eux.
- Aller à la rencontre des élus et des collectivités et entrer officiellement en collaboration avec eux.
- Se faire connaître auprès d’un public élargi.
- Instaurer un grand événement balise chaque année.

Résultats : Participants :
- 13 personnes (3 cyclistes et 10 marcheurs) le premier jour
- 6 marcheurs le second jour
- 8 cyclistes le troisième jour Participants veillées et soirées :
- 30 personnes chez Loïc Carret
- 40 personnes à la ferme du Méot Rencontre annulée :
- Club de foot de Dirinon (pas assez de cyclistes le second jour). Conséquence d’une préparation tardive et de l’expérimentation d’une première édition somme toute plutôt ambitieuse, la participation aura été assez modeste, quoique active. L’événement a été exigeant pour les animateurs, surtout Patrick et Gaël, qui en ont assumé tous les deux la majeure partie. Communication : Elle a été difficile à mener. L’organisation devrait en théorie marcher par inscription préalables. L’affichage a une portée faible et demande de l’énergie. Les réseaux sociaux internet et la presse (passage radio) ont produit quelques résultats. Budget : Environ 600€. Bien que cohérente dans la démarche, la participation libre est difficile à gérer. Il aurait fallu mieux prévoir les coûts et charger un animateur de la gestion de la participation libre. Autres remarques :
- Il manquait du matériel, notamment de cuisine et surtout des vélos.
- La date choisie était aussi trop proche de la rentrée et n’incluait pas de WE
- Il aurait été intéressant de recueillir des témoignages des participants Malgré ces limites, AKILTOUR 2012 a été enthousiasmant pour les participants et les animateurs, et ne demande qu’à être renouvelé et amélioré.

Perspectives : Préparer l’événement bien en amont, en authentifiant au fur et à mesure des animation de l’année ce qui pourra intégrer AKILTOUR 2013. Par exemple, les déplacements en bateau et à cheval sont à développer, en nouant des partenariats avec des centres équestres et nautiques. Le choix de la date est à améliorer :
- Ne pas associer AKILTOUR avec un autre événement, comme la foire de Daoulas cette année, car les gens ne sont pas disponibles.
- La fin de l’année scolaire serait plus adaptée, fin juin / début juillet.
- Inclure un WE Autres perspectives d’améliorations :
- Prévoir des interventions des animateurs pour présenter les initiatives et si nécessaire faire un travail de traduction pour les participants découvrant la transition énergétique
- Animer des cercle de paroles au début (présentations et attentes) à la fin de la journée (ressentis, bilans, questions, propositions).
- Faire des menus à l’avance, en cohérence avec les disponibilités des producteurs.
- Refaire à peu près le même itinéraire pour AKILTOUR 2013
- Chercher une subvention spéciale pour cet événement
- Bateau : prévoir des animations spécifiques, comme par exemple le transport à la voile (TOWT) ou un marché flottant. Il faut également tester et roder des procédures de communication pour toucher un public plus large et sortir de l’entre soi. L’aspect multi-générationnel et la diversité sociale sont à creuser en priorité, pour casser l’image de « bios du village » et de solutions élitistes.